FR | EN

60 avenue de Constantine
CS 12636
F – 38036 Grenoble cedex 2
T. +33 (0)4 76 69 83 00
F. +33 (0)4 76 69 83 38

Plan d'accès

photo bandeau

L'École

© ENSAG - tous droits réservés

© ENSAG - tous droits réservés

DERNI√ąRE MISE √Ä JOUR LE : 30/11/2010

Roland Simounet (1927-1996)

Roland Simounet est n√© le 31 ao√Ľt 1927 √† Guyotville, pr√®s d‚ÄôAlger.

Après des études d'architecture à Alger puis à Paris, à l'Ecole nationale des Beaux-Arts, Roland Simounet (1927-1996) commence à construire dès 1951. La même année, il est membre du groupe CIAM-Alger animé par Pierre-André Emery, Jean de Maisonseul, Louis Miquel et Jean-Pierre Faure, et mène une enquête dans le bidonville de Mahieddine à Alger. En 1952, il crée un bureau à Alger.

En 1954, il est conseiller technique pour l'habitat à l'Agence du plan de la Ville d'Alger. Parallèlement, il poursuit ses recherches sur la résorption des bidonvilles, le "plus grand nombre" et l'utilisation des terrains à forte pente. De nombreuses applications se suivent jusqu'à la réalisation, en 1956-1958, de la cité de Djenan-el-Hasan, projet qui combine l'architecture vernaculaire à un vocabulaire moderne de tendance corbuséenne tout en étant une démonstration exceptionnelle de l'adaptation d'un programme à un site.

En 1960, il est appel√© √† Paris pour √©tudier un ensemble de 700 logements pour les plus d√©munis √† Noisy-le-Grand. En 1961, il rencontre Le Corbusier puis Jean Prouv√©. En 1962, il est en mission au Venezuela pour le plan directeur de Valencia et propose des solutions pour la r√©sorption des barrios ; en Haute-Volta, o√Ļ il r√©alise, en terre stabilis√©e, deux monast√®res ; puis √† Tananarive pour reconna√ģtre le site de la future universit√©.

En 1963, il cr√©e un bureau √† Paris d'o√Ļ il r√©alise la r√©sidence universitaire de Madagascar √† Tananarive en 1962-1970 ; 200 classes primaires et deux lyc√©es au Sahara en 1963-1968; la r√©sidence de l'ambassade de France √† Alger en 1964; de nombreux logements dans la r√©gion parisienne et en Alsace. En 1968, il √©tudie la biblioth√®que des Halles sur le site du futur Centre Pompidou. En 1969-1971, il r√©alise un ensemble de maisons en Corse qui, par leur simplicit√© et leur rigueur, le font comme red√©couvrir en France et saluer dans le monde entier.

En 1970-1973, il convertit le palais abbatial de Saint-Germain-des-Pr√©s en locaux universitaires. Logements √† Cergy et Evry, Ecole d'architecture de Grenoble (1973-1978), grande demeure pr√®s de Toulon, r√©novation de l'√ģlot 1 de Saint-Denis basilique, √©tude du mus√©e d'Art islamique du Caire, logements dans la r√©gion parisienne et restructuration du carrefour Pleyel √† Saint-Denis alternent avec la r√©alisation du mus√©e de la Pr√©histoire d'Ile-de-France, √† Nemours, en 1976-1980, du Mus√©e d'art moderne du Nord √† Villeneuve d'Ascq en 1979-1983, et du mus√©e Picasso √† Paris en 1976-1985. Ces programmes culturels lui permettent d'atteindre une reconnaissance internationale. En 1984, il entreprend l'√©tude pour la restructuration du carrefour Pleyel √† Saint-Denis, qui se prolongera jusqu'en 1995.

Importantes études architecturales pour l'aménagement des abords du Mont-Saint-Michel, concours pour le palais des congrès d'Agadir ; étude pour le Fort Saint-Jean à Marseille ; immeubles de logements à Rennes ; logements sociaux au carrefour Pleyel à Saint-Denis ; étude pour l'Ile des musées à Berlin et ensembles de logements à Paris et à Nancy… sa dernière réalisation, l'immeuble de logements pour la ville de Paris dans le XVe arrondissement, est achevée en 1998, Roland Simounet a participé à de nombreuses constructions et à de nombreuses expositions à travers le monde : Paris, Le Caire, Rome, Lisbonne, Tunis, et a reçu de nombreux prix comme l’Equerre d’argent en 1982 et le Grand prix national d'architecture en 1997.

ENSAG 2010 | Crédits et mentions légales | création a2sc design | Plan du site