FR | EN

photo bandeau

Les manifestations

© ENSAG - tous droits réservés

© ENSAG - tous droits réservés

DERNI√ąRE MISE √Ä JOUR LE : 06/02/2003

Détail d'une conférence
2001 - 2018

Jeudi 13 Février 2003

Entre forme et matière : la recherche d’une nouvelle spatialité

Filippo Broggini
Architecte

copyright Filippo Broggini

© Filippo Broggini

copyright Filippo Broggini

© Filippo Broggini

copyright Filippo Broggini

© Filippo Broggini

La recherche d'une nouvelle spatialité passe par la compréhension intime et profonde de l'ensemble "forme-matière-structure".
La forme n'est que le produit de l'équation matière ; sa structure n'est que l'expression d'une raison "moléculaire", "cristalline", "atomique".
Parfois un désir d'équilibre nous oblige à l'invention d'une matière. C'est le cas des tabourets Daga, Aje, Bembe qui sont légers au point de retrouver leur âme par un souffle de vent ( mouvement).
Parfois c'est la matière qui suggère la forme. Dans la production d'une fusion, la matière à fondre, la technologie et la technique de production vous indiquent le chemin à parcourir pour parvenir à la forme.

Par la fréquentation des ateliers artisanaux et la pratique des objets en maquette, on apprend à sentir la matière, ses raisons et ses formes. Cet apprentissage de la maîtrise de la forme vous apporte une "logique formelle" et, dans le cas d'objets plus grands (passerelles, ponts, viaducs, …) une logique "structurale".
Le travail avec l'ingénieur permet de produire des structures qui naissent d'un échange interdisciplinaire.
Les deux passerelles Mei-Bashi et An-Bashi réalisées à Tokyo, illustrent bien cette méthode de travail, démarche également développée dans le projet "Ceresiosaurus : requalification acoustiques d'une portion de l'autoroute A2 au Tessin (Suisse)".

De la raison statique, on produit une forme structurale, une géométrie et des joints d'assemblage comme dans l'exemple du Pavlova Bridge, réalisé avec Anthony Hunt Ass. dans une matière particulière - Alboo® (aluminium bamboo). D'une matière définie, vous allez chercher ses performances structurales, spatiales, plastiques, poétiques et architecturales.

Notre métier d'architecte subit des mutations. Dans ce processus de changement on trouvera nos nouvelles énergies. La contrainte devient raison, même si au début elle apparaît extrême, absurde et non "architecturale". Par la présentation de nos projets, concours et réalisations nous expliquerons notre démarche entre forme, matière et structure.

Filippo Broggini

Filippo Broggini, né en 1961, est architecte diplômé de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne en 1988. Après plusieurs séjours de travail et d'études en Afrique de l'ouest (bureau ADAUA), au Japon (Waseda University) et en France (agence M.Fuksas), il fonde son agence, le BlueOfficeArchitecture, en 1992 à Bellinzona dans le Tessin (Suisse).

Son travail se cristallise autour des thèmes de l'Autre et du Mouvement à travers projets et réalisations avec des minorités (Europan 3, projet cité - Hakilidougou: Gipsy Transit Zone) et des exclus (enfants handicapés - projets et réalisations de design Brut).

Après 1991, l'approche organique et le désir de matière l'amèneront à des expérimentations structurelles appliquées aux ponts et aux passerelles.

Depuis 1998, en collaboration avec l'ingénieur Mauro Pedretti, il travaille sur les systèmes de tensegrité et de tensairité.

Contact

Xavier Crépin