FR | EN

photo bandeau

Les manifestations

© ENSAG - tous droits réservés

© ENSAG - tous droits réservés

DERNI√ąRE MISE √Ä JOUR LE : 15/10/2002

Détail d'une conférence
2001 - 2018

Jeudi 24 Octobre 2002

Leçon inaugurale "Apprendre l'architecture"

Christian Devillers
Architecte, urbaniste
Lauréat du concours de la reconversion du site de Bonne à Grenoble

Christian Devillers, né à Paris en 1946, commence ses études d'architecture à l'École des Beaux-Arts, Atelier Pingusson, participe au mouvement étudiant du Grand Palais et en 1969 rejoint UP 8 animée par Bernard Huet. Parallèlement, il obtient une maîtrise d'urbanisme à Paris VII-Vincennes sous la direction de Pierre Merlin et un master d'architecture en 1972 à l'université de Pennsylvania aux États-Unis.

Après un an d'études auprès de Louis Kahn à Philadelphie en 1971-1972, il se consacre à la recherche à l'Institut d'études architecturales et urbaines. En 1974, il intègre l'agence Paul Chemetov-AUA en tant que collaborateur puis comme associé jusqu'en 1984, poursuivant en parallèle ses recherches et ses publications. Il est en charge de la ZAC dite de la Commune de Paris, à Aubervilliers, du plan de réaménagement de la ZUP de Montreynaud à Saint-Étienne, participe au concours pour le ministère des Finances et le musée de la Villette, et achève en 1984 le parking des Chaumettes à Saint Denis.

De 1984 à 1990, il interrompt sa pratique professionnelle pour enseigner à plein temps, se consacrant particulièrement à l'analyse de l'architecture moderne. Il est professeur à l'École d'architecture de Nancy et de Paris-Tolbiac et donne des cours dans les universités de Genève, Harvard, Barcelone, Kentucky Fall et Toronto.

En 1990, il ouvre une agence et exerce son activité dans trois domaines :

De 1995 à 1999, il est professeur à l'École nationale des Ponts et Chaussées (chaire de composition urbaine) et anime l'Atelier national Projet Urbain avec Ariella Masboungi au ministère de l'Équipement jusqu'en 2000.

Pendant ces années de pratique, Christian Devillers n'a cessé d'écrire de très nombreux articles dont une grande partie développe et approfondit sa réflexion sur la notion de projet urbain.

Son œuvre a été couronnée par plusieurs prix, l'Équerre d'Argent en 1984 pour le parking des Chaumettes, le Grand Prix du Projet Urbain en 1993 pour la Plaine Saint-Denis, la Médaille d'Argent de l'Académie d'architecture en 1994 et le Grand Prix de l'Urbanisme et de l'Art Urbain en 1998.

Contact

Xavier Crépin