FR | EN

photo bandeau

Les manifestations

© ENSAG - tous droits réservés

© ENSAG - tous droits réservés

DERNI√ąRE MISE √Ä JOUR LE : 15/12/2017

Détail d'une conférence
2017/2018

Mercredi 20 Décembre 2017

LECON INAUGURALE
Roland Simounet, dialogue sur l'invention

Michel Charmont, Architecte, adjoint à Roland Simounet pour le projet de l'ENSAG
Richard Klein, Historien, ENSAP Lille

Premier temps d'√©change en l'honneur du b√Ętiment de notre √©cole, du projet p√©dagogique qui l'anime et des diff√©rentes communaut√©s qui l'habitent, cette le√ßon inaugurale nous offrira l'occasion d'aborder la m√©moire vivante du projet con√ßu par Roland Simounet, restitu√©e par Michel Charmont (architecte d'op√©ration) et, plus largement, l'Ňďuvre architecturale de Roland Simounet telle qu'analys√©e par Richard Klein.

Richard Klein est architecte et historien, professeur √† l'√Čcole nationale sup√©rieure d'architecture et de paysage de Lille, directeur du Lacth. Il a √©t√© le commissaire des expositions Roland Simounet √† l'Ňďuvre (octobre 2000-janvier 2001, Villeneuve-d'Ascq) et Roland Simounet et la M√©diterrann√©e (octobre-d√©cembre 2003, Marseille). Il a dirig√© l'ouvrage Roland Simounet √† l'Ňďuvre, architecture 1951-1996 (Villeneuve-d'Ascq/Paris, 2000) et Roland Simounet, dialogues sur l'invention (2005 et 2017).


√Ä l'occasion de la r√©√©dition de l'ouvrage rassemblant les entretiens que l'architecte a donn√©s entre 1978 et 1995, Richard Klein √©voquera l'architecture de Roland Simounet qui trouvent ses fondements dans le r√™ve m√©diterran√©en qu'il n'a cess√© de rationaliser dans sa pratique quotidienne : "En invoquant l'arch√©ologie et l'invention, en pr√©f√©rant le laboureur au cr√©ateur, en avan√ßant la pers√©v√©rance et la patience √† mettre en Ňďuvre pour d√©gager peu √† peu les couches successives qui couvrent l'architecture, Roland Simounet (1927-1996) montre que la figure de l'arch√©ologue hante toute son Ňďuvre : depuis Timgad o√Ļ il interpr√®te les ruines romaines juqu'au mus√©e de la pr√©histoire √† Nemours o√Ļ la fouille est mise en lumi√®re."

Contact

Xavier Crépin