FR | EN

60 avenue de Constantine
CS 12636
F – 38036 Grenoble cedex 2
T. +33 (0)4 76 69 83 00
F. +33 (0)4 76 69 83 38

Plan d'accès

photo bandeau

Les manifestations

© ENSAG - tous droits réservés

© ENSAG - tous droits réservés

DERNIÈRE MISE À JOUR LE : 07/03/2014

Les expositions

L'Ecole accueille des expositions d'architecture à vocation pédagogique ou culturelle pour un large public. La Grande Galerie et le Petite Galerie sont aussi des lieux privilégiés pour valoriser la production des travaux d'étudiants et d'associations. Certaines expositions font l'objet de partenariats sur des actions largement soutenues par des institutions locales ou nationales.

De la construction au récit.
Être de son temps et de son lieu pour l'architecte du XXe siècle.

du 10 mars au 5 mai 2017

grande galerie

Basée sur le travail de recherche de Claire Rosset, doctorante à l'ENSAG (laboratoire MHAevt) cette exposition propose de revenir sur le travail des architectes au début du XXe siècle en interrogeant la manière dont ils répondent à la fois aux besoins de leur époque et aux spécificités des lieux.

Au début du XXe siècle, le dévelop­pement des villes met les architectes face à de nouveaux programmes, véritables projets de modernité : la transformation des modes de vie, l'essor des infrastructures (industrielles, urbaines, touristiques…) ou encore l'habitat et la production de logements pour le grand nombre. Dès lors, les architectes modernes sont souvent accusés d'être en rupture avec l'histoire et la géographie des lieux. Leurs productions semblent vouloir être à tout prix "de leur temps" plutôt que "de leur lieu".

Le parcours d'un architecte comme Albert Laprade (1883-1978) permet de dépasser cette opposition et de revenir sur la manière dont, en France, les architectes du début du XXe siècle se sont confrontés aux besoins de leur époque et à la spécificité des lieux. Au-delà d'une production moderne allant du garage automobile rue Marbeuf (Paris) au barrage de Génissiat sur le Rhône (Ain), Albert Laprade porte une attention particulière à l'architecture traditionnelle notamment à travers ses Albums de croquis et l'alpage de Charousse (Les Houches, Haute-Savoie).

Cette exposition interroge la manière dont les architectes participent à l'élaboration d'une "culture du lieu" qui comprend celui-ci à la fois comme site de projets, comme territoire de nouvelles découvertes et comme imaginaire à construire.

Claire Rosset, doctorante en architecture au sein du CAUE 74 et du laboratoire MHAevt de l'ENSAG, a assuré le commissariat de cette exposition à partir du travail scientifique issu de sa recherche.

Contact :

Xavier Crépin

ENSAG 2010 | Crédits et mentions légales | création a2sc design | Plan du site