60 avenue de Constantine
CS 12636
F – 38036 Grenoble cedex 2
T. +33 (0)4 76 69 83 00
F. +33 (0)4 76 69 83 38

Plan d'accès

Partager cette page

Accueil

Plan du site

© ENSAG - tous droits réservés

© ENSAG - tous droits réservés

Accueil > Les métiers de l'architecture

12/07/2012

Les métiers de l'architecture

La loi du 3 janvier 1977 règlemente l'exercice de la profession et confie au seul architecte la mission d'établir le projet d'architecture pour les constructions de plus de 170 m2 (hors bâtiments agricoles).

Les missions de l'architecte sont riches et variées. Elles vont de la conception et la réalisation de bâtiments aux interventions sur la ville et le territoire.

L'architecte est un concepteur de projets. Projets de constructions, d'aménagement, d'urbanisme, de réhabilitations … Ces projets peuvent résulter d'une commande privée ou d'un concours public. L'architecte les réalise pour le compte d'un maître d'ouvrage et veille au respect de l'enveloppe budgétaire et des règlementations en terme de sécurité, de structures et de mise en œuvre de la construction. Il doit faire face à de nombreux interlocuteurs ce qui le place dans une situation centrale dans l'acte de bâtir. Il est le garant de la réussite d'un édifice.

Les maîtres d'ouvrage peuvent être extrêmement variés : particuliers, entreprise, propriétaire institutionnel, professionnel de l'immobilier, société d'économie mixte ou organisme HLM, collectivités publiques : Etat ou collectivités territoriales …

De même, les partenaires de l'architecte pour la réalisation de projets sont multiples : ingénieurs, paysagistes, urbanistes, ouvriers, économistes, sociologues, plasticiens, …

La loi de 1977 précise que le port du titre d'architecte, le droit de s'inscrire au Conseil de l'Ordre des architectes, ainsi que la faculté d'exercer la profession à titre libéral sont réservés aux architectes diplômés d'Etat (ADE) qui sont titulaires de l'habilitation à l'exercice de la maîtrise d'œuvre en son nom propre (HMONP), ainsi qu'aux titulaires du Diplôme d'architecte diplômé par le gouvernement (DPLG), qui a cessé d'être délivré le 31 décembre 2007.

Débouchés

Les titulaires du diplôme d'études en architecture (DEEA) conférant le grade de licence ont vocation à être employés par des agences d'architecture, d'urbanisme, d'architecture intérieure ou de design, des bureaux d'études et d'ingénierie, des entreprises du bâtiment et des travaux publics, des sociétés d'aménagement.

Le diplôme d'Etat d'architecte, obtenu au terme de cinq années de formation ou après une formation continue, permet d'accéder, outre la conception, à toutes les fonctions de conseil, d'assistance à la maîtrise d'ouvrage, d'études techniques, d'urbanisme et d'aménagement en qualité de salarié. Il permet également de devenir agents publics de l'Etat ou des collectivités territoriales, pratiquer l'architecture d'intérieur, ou exercer des missions de conseil pour le compte de l'Etat, de particuliers ou de collectivités territoriales.

L'architecte concepteur maître d'œuvre

L'architecte doit répondre au programme du maître d'ouvrage en y apportant sa sensibilité, ses compétences, notamment en terme de fonctionnalité tout en prenant en compte les préoccupations de développement durable, les contraintes socio-économiques, temporelles et urbanistiques.

Le travail de l'architecte réalisant un bâtiment est précisé par le contrat d'architecture qui décrit sa « mission ». Celle-ci comprend tout ou partie des quatre phases successives suivantes :

Autres débouchés

L'architecte d'intérieur

Il intervient dans le champ de l'aménagement et de l'équipement des espaces des constructions et des vitrines commerciales pour lesquelles il exerce des missions de conception.

Les Ecoles nationales supérieures d'architecture ne préparent pas spécifiquement au métier d'architecte d'intérieur. Cette formation relève de la Délégation aux arts plastiques du Ministère de la Culture et de la Communication. Toutefois, le diplôme d'Etat d'architecte permet d'exercer pleinement ce métier.

La fonction de conseil

Les architectes-conseils sont des praticiens du secteur privé qui interviennent pour le compte de l'Etat sur la base de missions ponctuelles de mise en œuvre des politiques publiques dans le domaine de l'urbanisme, de l'architecture, de l'aménagement du territoire et de la politique de la ville.

Les architectes-conseillers des conseils d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement (CAUE) informent et conseillent tous les particuliers et les collectivités et assurent la promotion de la qualité de l'architecture et de son environnement.

Les architectes et la fonction publique

L'enseignement et la recherche : les enseignants des écoles d'architecture sont recrutés par voie de concours. Pour être admis à concourir, les postulants doivent être titulaires d'un doctorat ou de diplômes jugés équivalents pour l'accès au corps des maîtres-assistants.

Les architectes urbanistes de l'Etat (AUE) sont des fonctionnaires qui contribuent à la mise en œuvre des politiques publiques visant à la promotion de la qualité du cadre de vie. Ils sont recrutés par un concours d'Etat. Cette formation est assurée par l'Ecole des ponts Tech et l'Ecole de Chaillot.
Plus d'informations sur les architectes urbanistes de l'Etat.

L'architecte en chef des monuments historiques (ACMH) participe en tant que conseil, à l'exercice du pouvoir de contrôle de l'Etat. Ils sont recrutés par un concours de l'Etat.

Les architectes dans les collectivités territoriales exercent leurs fonctions dans les domaines de l'ingénierie, de l'architecture, de l'urbanisme, de l'aménagement rural ou urbain, de l'environnement, de l'informatique ou tout autre domaine à caractère scientifique ou technique entrant dans les compétences d'une collectivité territoriale. Ils sont recrutés par concours.

La France compte 29 685 architectes et agréés en architecture inscrits au tableau de l'Ordre en janvier 2010, sur environ 40 000 diplômés. 1600 diplômés sortent environ chaque année des écoles d'architecture.

La France compte 45 architectes inscrits à l'Ordre pour 100 000 habitants, contre 82 en moyenne dans l'ensemble de l'Union européenne.

ENSAG 2010 | Crédits et mentions légales | création a2sc design