FR | EN

60 avenue de Constantine
CS 12636
F – 38036 Grenoble cedex 2
T. +33 (0)4 76 69 83 00
F. +33 (0)4 76 69 83 38

Plan d'accès

photo bandeau

La recherche

© ENSAG - tous droits réservés

© ENSAG - tous droits réservés

DERNI√ąRE MISE √Ä JOUR LE : 22/09/2017

ANR - REparH
reconstruire parasinistre √† Ha√Įti

Suite au s√©isme survenu en Ha√Įti en janvier 2010, l'analyse post-catastrophe a montr√© que les constructions traditionnelles avaient beaucoup mieux r√©sist√© que les constructions r√©centes en b√©ton. Sur la base d'un diagnostic de terrain et l'analyse de la litt√©rature disponible, REparH a permis de d√©velopper, dans le cadre d'un accompagnement scientifique pertinent, des solutions techniques et architecturales p√©rennes avec les op√©rateurs de terrain partenaires du projet.

Le projet REparH s'est inscrit dans la situation post-s√©isme du 12 janvier 2010 en Ha√Įti. L'analyse de la catastrophe a montr√© que les constructions traditionnelles en ossature bois - d√©laiss√©es depuis le d√©but de la deuxi√®me moiti√© du XXe si√®cle - avaient beaucoup mieux r√©sist√© au s√©isme que les constructions r√©centes en b√©ton, pratique constructive en pleine expansion √† l'√©chelle du pays. Celle-ci, devenue la r√®gle en zones urbaines, a √©t√© un facteur aggravant de la catastrophe du fait de la mauvaise qualit√© des constructions, beaucoup recherchant √† travers le b√©ton un statut social sans pouvoir avoir acc√®s aux savoirs, comp√©tences techniques et mat√©riaux de qualit√©.

Partant de ce constat, REparH a cherché à articuler approche scientifique transdisciplinaire, réalités et projets de terrain pour développer une méthodologie de projet et des réponses architecturales de qualité basées sur des solutions constructives socialement adaptées et scientifiquement pertinentes, prenant en compte les usages et pratiques locales à travers la valorisation des cultures constructives. Sur la base d'un diagnostic de terrain et l'analyse de la littérature disponible, des solutions techniques, économiques, sociales et architecturales pérennes ont été développées avec les opérateurs de terrain partenaires du projet.

Proposer un habitat parasinistre et au-delà

Le système constructif à ossature bois contreventé, amélioré dans le cadre du projet, a été validé par le ministère en charge de la reconstruction (MTPTC). Ainsi ReparH a permis de réduire la vulnérabilité des constructions aux risques majeurs (séisme, cyclone) et améliorer la résilience des communautés. Il a également contribué à la mise en place d'une véritable filière professionnelle organisée autour de l'association des artisans formés.

Plus de 2 000 familles ont pu bénéficier directement des recherches réalisées et obtenir une nouvelle habitation ou avoir leur maison réparée. Fin 2015, plus de 2 000 autres familles en ont bénéficié indirectement du fait des formations des responsables de chantier et professionnels ainsi que de la diffusion des éléments techniques liés au système constructif utilisé. Fin 2016, cela continue avec plusieurs milliers de constructions supplémentaires.

Les premiers chantiers d'infrastructures scolaires ont vu le jour, utilisant les mêmes principes constructifs. Le système constructif se diffuse aujourd'hui à travers d'autres organisations aussi bien locales qu'internationales (UN-Habitat, IFRC, IOM, etc.).

En 2016, les constructions ont subi avec succès l'épreuve du cyclone Matthew. La méthodologie "Cultures Constructives Locales" développée à l'occasion de REparH est en train d'être reprise par les autorités nationales, les institutions et organisations majeurs en charge de la prévention et gestion des risques. Enfin, le projet a donné lieu à deux thèses de doctorat (en architecture et en ingénierie), plusieurs articles, la production d'une exposition et d'une publication de synthèse des résultats.

Fiche projet

Financer en urgence des recherches

Le projet REparH a √©t√© financ√© dans le cadre de l'appel Flash Ha√Įti. Cet appel √† projets Flash a √©t√© mis en place pour r√©pondre √† un besoin urgent apr√®s la catastrophe naturelle qui a touch√© Ha√Įti en 2010. L'√©valuation a permis de retenir, dans un laps de temps r√©duit, huit projets qui ont √©t√© lanc√©s dans un d√©lai de quatre mois apr√®s la s√©lection. Les financements attribu√©s aux projets se sont √©lev√©s √† 3,4 M‚ā¨, destin√©s √† tirer les le√ßons de la catastrophe par des analyses scientifiques et l'acquisition de donn√©es dans un contexte exceptionnel et tr√®s rarement √©tudi√©es dans une situation post-crise.

Pour en savoir plus

Habitat en mat√©riaux locaux endommag√© par le s√©isme de janvier 2010 ‚Äď Habitat rural et savoir-faire local : technique ancestrale du clissage (Misereor)

Démonstration et expérimentation de systèmes constructifs para-sinistre inspirés des cultures constructives locales : structure porteuse en bois et remplissages en maçonnerie de pierres et maçonnerie de bloc de terre crue (Misereor)

Construction de prototypes de logements parasinistres évolutifs dans le cadre de programmes de reconstruction en zone rurale (Misereor)

ENSAG 2010 | Crédits et mentions légales | création a2sc design | Plan du site