Sélectionner une page

© Quentin Chansavang 2019

Vidéos des soutenances de PFE 2020

Revivez en vidéos les soutenances de PFE qui se sont déroulées du 6 au 16 juillet et du 28 septembre au 2 octobre. L'accès à ces vidéos est restreint aux membres de l'ENSAG. Identifiez-vous avec votre adresse mail ENSAG. Accéder aux vidéos

lire plus

Parcours intégré en architecture, urbanisme et études politiques (AUEP)

Le parcours AUEP est une formation portée conjointement par trois établissements composantes de l’Université Grenoble Alpes : l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble, l’Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine et Sciences Po Grenoble.
Cette formation propose l’acquisition de compétences conjointes en architecture, urbanisme et sciences politiques conduisant à une triple diplomation de niveau master (pour les étudiantes et étudiants ayant suivi l’ensemble de la formation AUEP en Licence et en Master) : diplôme d’Etat d’architecte, master en urbanisme et aménagement, et diplôme de sciences politiques.

Objectifs de la formation

Le parcours AUEP s’inscrit dans un contexte général de mutations des professions de l’architecture, de l’urbanisme et de l’aménagement :

  • inscription du bâti dans un environnement dans lequel l’interaction des facteurs physiques, environnementaux, sociaux, économiques et politiques est de plus en plus complexe ;
  • évolution constante des politiques publiques territoriales et de leurs dispositifs d’action ;
  • croissante “entrepreneurialisation” des acteurs publics et privés de l’urbain ;
  • nécessité d’une meilleure interaction et d’une plus grande transversalité entre maîtrises d’usage, maîtrises d’œuvre et maîtrises d’ouvrage…

AUEP aborde de manière centrale les mécanismes et logiques de la production contemporaine des territoires, ses acteurs et ses enjeux. L’objectif est de préparer les étudiants à se situer et agir dans le cadre d’un développement néolibéral des villes, afin de mieux en cerner ses possibles alternatives. Il s’agit de former de futurs professionnels aux formes de sobriété et de respect du vivant qui s’imposent, ainsi qu’au développement de la “biodiversité des acteurs de la ville” qui s’invente.
Le parcours AUEP propose des cadres d’analyse, ainsi que des approches conceptuelles, juridiques et méthodologiques adéquates pour comprendre les dynamiques en cours et accompagner les actions qui leur sont relatives. Les enseignements proposés s’appuient sur une posture résolument interdisciplinaire, au croisement des « arts de la conception » ou « sciences du projet », et des sciences sociales. Ils se fondent sur des partenariats forts avec les laboratoires de recherche locaux (UMR AAU/équipe CRESSON, UMR PACTE, AE&CC, MHA), ainsi qu’avec des laboratoires au niveau national et international.

La formation permettra aux étudiants :

  • d’appréhender de manière fine les cadres et processus de production des territoires habités et leurs enjeux actuels et futur;
  • de maîtriser des approches conceptuelles et méthodologiques relatives à la production des territoires et de leurs acteurs, permettant leur compréhension et l’action potentielle en leur sein ;
  • de structurer une pensée et une mise en pratique du projet (non essentiellement centré sur la conception et/ou le design) à des échelles multiples (de la région au quartier jusqu’à l’îlot ou l’édifice) ;
  • d’élaborer des capacités d’analyse stratégiques, une aptitude à agir dans un système de gouvernance et de décisions complexes ;
  • de développer une pensée critique et éthique des pratiques, opérationnelles et scientifiques, concernées.

Débouchés professionnels

Les compétences qu’apporte AUEP répondent aux besoins de plus en plus souvent exprimés d’une formation des (futurs) professionnels à l’ensemble du processus de production des milieux de vie, dans un double objectif : garantir la qualité de ce dernier et faciliter les échanges entre ses multiples acteurs.
Se positionnant dans une logique alternative à la sectorisation des tâches, des rôles et des métiers du secteur, les professionnels issus de la formation AUEP seront aptes à s’adapter à des mondes professionnels variés.

A titre indicatif, les débouchés professionnels sont :

  • Au sein d’organisations diverses : collectivités locales et services de l’État, bureaux d’études, cabinets de consultants, établissements d’aménagement, sociétés de développement immobilier, agences d’urbanisme, bailleurs sociaux, associations, organismes de protection sociale, etc.
  • Dans un large éventail de domaines : Élaboration et mise en œuvre des politiques publiques, maîtrises d’œuvre et maîtrises d’ouvrage (en architecture, aménagement, planification et urbanisme), etc.

La formation AUEP est aussi particulièrement adaptée aux étudiant.e.s souhaitant s’engager dans la recherche.

AUEP en Licence
Organisation et modalités d’admission pour l’année 2022-2023

Le parcours AUEP en Licence intègre, en 4 années, le cycle du Bachelor de Sciences Po Grenoble, Université Grenoble Alpes et le cycle conduisant au diplôme d’études en architecture valant grade de Licence de l’ENSAG – UGA.
Il est structuré de la façon suivante :

  • Année 1 : L1 ENSAG – UGA ou L1 Science Po Grenoble – UGA
  • Année 2 : L1 Science Po Grenoble – UGA ou L1 ENSAG – UGA
  • Année 3 : L2 ENSAG – UGA et L3 Science Po Grenoble – UGA intégrées
  • Année 4 : mobilité internationale obligatoire

L’accès au cursus concerne les étudiants inscrits en L1 à Sciences Po Grenoble – UGA ou à l’ENSAG – UGA : à l’issue de la L1 validée dans l’un ou l’autre de ces établissements les candidats à l’inscription au parcours AUEP sont sélectionnés sur la base d’un dossier de candidature pour l’admissibilité et d’un entretien oral pour l’admission.
En licence le parcours intégré débutera lors de l’année universitaire 2022-2023, avec une sélection préalable début 2022.

Admission

L’admissibilité est établie sur la base d’un dossier de candidature (disponible à partir de janvier 2022). La candidature comprend notamment le relevé de notes du premier semestre de L1 à Sciences Po Grenoble – UGA ou à l’ENSAG – UGA, une lettre de motivation, un avis de la responsable du cours spécialisé sur la candidature (lorsque ce cours a été suivi à Sciences Po Grenoble – UGA). Les dossiers de candidature sont examinés par une commission composée des directrices de Sciences Po Grenoble – UGA et de l’ENSAG – UGA ou de leurs représentants, ainsi que d’un enseignant au moins par établissement.

Les candidats déclarés admissibles par Sciences Po Grenoble – UGA et l’ENSAG – UGA sont entendus lors d’un entretien devant un jury composé des directrices ded deux établissements composantes ou de leurs représentants, ainsi que d’un enseignant au moins par établissement composante. Le jury détermine les candidats qu’il prononce admis dans le parcours AUEP à l’issue des entretiens. L’admission définitive est conditionnée à la validation de la première année de Licence effectuée à Sciences Po Grenoble – UGA ou à l’ENSAG – UGA.

Le parcours intégré donne lieu en Licence à une double inscription à l’ENSAG – UGA et à Sciences Po Grenoble – UGA. Le montant des droits d’inscriptions est celui fixé pour l’inscription au cycle Bachelor à Sciences Po Grenoble – UGA et donne lieu à une exonération à l’ENSAG – UGA dans le cadre d’une convention entre les deux établissements.

Le parcours compte 20 places en Licence.

Diplomation

Le cycle conduit à la délivrance du diplôme d’études en architecture (DEEA valant grade de Licence) dans les conditions habituelles de ce diplôme et permet une inscription de droit dans le parcours AUEP en master.

AUEP en Master
Organisation et modalités d’admission pour l’année 2021-2022

En Master le parcours AUEP est constitué d’enseignements spécifiques mutualisés entre l’ENSAG – UGA et l’IUGA, avec la participation de SciencesPo Grenoble – UGA. C’est l’un des 7 parcours du cycle conduisant au diplôme d’État d’architecte à l’ENSAG – UGA et l’un des 5 parcours de la mention de master Urbanisme et aménagement co-accréditée à l’IUGA et à l’ENSAG – UGA.

Le parcours propose des enseignements qui articulent chaque semestre :

  • un atelier de projet architectural et urbain abordant, sur trois semestres, une réflexion sur les politiques publiques à différentes échelles territoriales et leur évolution, voire détournement, dans des contextes spécifiques ;
  • un séminaire associé à l’atelier (proposant des cours théoriques et travaux dirigés sur les thématiques spécifiques traitées en atelier) ;
  • la réalisation d’un mémoire en M1 d’un Projet de Fin d’Études en M2 ;
  • la réalisation d’un ou plusieurs stages de minimum 4 mois au total ;
  • des cours théoriques sur l’architecture, l’urbanisme et l’aménagement.

Admission

Les étudiants ayant suivi le parcours AUEP en Licence seront admis de droit dans le parcours AUEP en Master.
Les étudiants inscrits dans le parcours AUEP à l’issue du DEEA sont inscrits à l’ENSAG – UGA et à l’IUGA.
Les étudiants qui n’ont pas suivi le parcours AUEP en Licence peuvent s’inscrire au parcours AUEP en Master conduisant à la délivrance du master Urbanisme et Aménagement seul (inscription unique à l’IUGA) selon les modalités consultables sur le site de l’IUGA.
Le parcours compte 20 places en Master.
Le montant des droits d’inscriptions est celui fixé pour l’inscription en Master à l’ENSAG – UGA (étudiants titulaires du DEEA) ou pour l’inscription en Master à l’IUGA (étudiants non titulaires du DEEA).

Critères d’admission

Les étudiants provenant d’autres formations devront justifier d’une connaissance niveau licence dans les domaines de l’urbanisme et de l’aménagement et/ou de l’architecture. Une attention particulière sera donnée à la maîtrise des bases en sciences humaines et sociales et à la pratique de l’atelier.
Les étudiants provenant de formations en sciences politiques pourront postuler en justifiant d’un fort intérêt et d’expériences complémentaires de formation ou professionnelles dans le domaine de l’urbanisme et de l’aménagement et/ou de l’architecture.

Diplomation

La validation du cycle complet AUEP (Licence + Master) conduit, à l’issue du master, à la délivrance du diplôme d’État d’architecte, du Master en urbanisme et aménagement et du diplôme de sciences politiques.
La validation du cycle de Master seul conduit à la délivrance du Master en urbanisme et aménagement.
Uniquement pour les étudiants issus de DEEA le Master conduit au diplôme d’État d’architecte et au Master en urbanisme et aménagement.

Vidéo :