Sélectionner une page

RECHERCHE
Soutenance de thèse de Nicolas Vernet

Lundi 14 mars à 14h, en amphi Simounet, Nicolas Vernet soutiendra sa thèse préparée au sein de l’équipe Cultures Constructives / Unité de Recherche AE&CC et ayant pour titre « Les cités subsidiaires. Le modèle des garden cities comme une des réponses possibles à la crise du logement dans un contexte de transition énergétique au XXIe siècle ?».

lire plus

AAU CRESSON

Le CRESSON (centre de recherche sur l’espace sonore et l’environnement urbain) est une équipe de recherche architecturale et urbaine, fondée en 1979, à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble.

À l’origine centré sur l’espace sonore, le CRESSON a fondé sa culture de recherche sur une approche sensible et située des espaces habités. Ces recherches s’appuient sur des méthodes pluridisciplinaires originales, à la croisée de l’architecture, des sciences humaines et sociales et des sciences pour l’ingénieur. À partir des années 90, tout en poursuivant les travaux sur la dimension sonore, ses investigations s’élargissent aux multiples dimensions de la perception in situ de l’expérience urbaine. Sont ainsi abordés les phénomènes lumineux, sonores, thermiques, olfactifs, tactiles et kinesthésiques, et leurs rapports aux pratiques ordinaires et professionnelles, posant alors les bases de la recherche sur les ambiances architecturales & urbaines. À travers ses travaux, le CRESSON met en œuvre des recherches et des expérimentations qui interrogent les processus de conception architecturale et urbaine à toutes ses échelles (dispositif, architecture, espace urbain, paysage, territoire). Dans la continuité de ces préoccupations, les travaux questionnent aujourd’hui les enjeux sociaux, écologiques, esthétiques, numériques et politiques des ambiances.

Le CRESSON est une des deux équipes du laboratoire Ambiances, Architectures, Urbanités (AAU) qui est une Unité Mixte de Recherche du CNRS associant les Écoles Nationales Supérieures d’Architecture de Grenoble et de Nantes et l’École Centrale de Nantes.

Depuis sa création, le laboratoire AAU se développe de manière fortement interdisciplinaire, tant par sa composition (architectes, sociologues, informaticiens, anthropologues, urbanistes, géographes, physiciens, historiens, philosophes), que par les problématiques et enjeux auxquels il répond (architecture, environnement, ville), et par les outils qu’il conçoit et met en œuvre (méthodologies d’enquêtes in situ, modélisation et simulation des phénomènes d’ambiances, réalité virtuelle, etc.).

Le CRESSON est membre fondateur du Réseau International Ambiances.

Thématiques

Dès sa création, le laboratoire AAU s’est constitué à l’interface entre les sciences de la conception, les sciences humaines et sociales et les sciences de l’ingénieur autour des enjeux architecturaux, urbains et environnementaux contemporains.

Son ambition scientifique est d’impulser des travaux et de fédérer la communauté nationale et internationale œuvrant dans le domaine des ambiances architecturales et urbaines. Outre le Réseau International Ambiances, la revue Ambiances et l’implication des enseignants-chercheurs de l’équipe dans l’innovation pédagogique au sein des écoles d’architecture, cette ambition s’appuie sur les 3 objectifs suivants :

Conforter la puissance opératoire de la notion d’ambiance dans le champ de la recherche architecturale, urbaine et paysagère

La montée en puissance, ces dernières années et dans ce champ, de travaux attentifs à l’expérience habitante et à la qualité sensible des espaces habités, au renouvellement de l’activité de conception par la prise en compte des modalités sensorielles et de leur rôle dans la configuration des pratiques spatiales et des interactions sociales a conduit AAU à travailler les proximités entre le sensible et l’ambiance. Il s’agit de poursuivre dans cette voie tout en maintenant le nécessaire travail de spécification des recherches menées sur les architectures et les urbanités depuis le champ des ambiances.

Approfondir sur les plans théoriques et pratiques la connaissance des relations entre les ambiances, les architectures et les urbanités

La mise en résonance des trois termes Ambiances, Architectures, Urbanités se construit au sein de AAU à partir de perspectives disciplinaires et d’épistémologies contrastées. Cette pluralité est une richesse : elle permet d’aborder nos objets de recherche depuis des points de vue, des méthodes et des échelles d’analyse variés. Elle nécessite toutefois de poursuivre un travail de cartographie et de clarification essentiel à l’intelligibilité réciproque des travaux, au positionnement de chacun dans le collectif AAU, à la solidification de thématiques scientifiques porteuses pour le laboratoire et dans son champ. Ce travail de cartographie est alimenté par les divers groupes de recherche du laboratoire existant depuis 2016.

S’engager dans les débats contemporains sur les enjeux architecturaux, urbains, paysagers, environnementaux, politiques de la transformation de nos milieux de vie au travers de lignes d’horizon

Une ligne d’horizon est la perspective à partir de laquelle les membres du laboratoire s’emparent de problématiques contemporaines liés à la transformation des sociétés urbaines et de nos milieux de vie, depuis un point de vue spécifique et en assumant une prise de risque dans la formulation du ou des problèmes à investiguer. Elle est donc aussi le lieu de débat et de positionnement de l’équipe vis-à-vis des communautés scientifiques auxquelles elle appartient.

Six lignes d’horizon sont identifiées et s’expriment sous les intitulés suivants :

  • SITUER les approches en termes d’ambiance dans le champ des Atmospheres studies
  • DÉPLOYER les enjeux politiques de la notion d’ambiance
  • SENSIBILISER les transformations socio-écologiques des milieux de vie
  • TRACER et CRITIQUER la fabrique architecturale, urbaine et territoriale
  • EXPÉRIMENTER les ambiances par l’architecture
  • EXPRIMER les mondes perçus

UMR CNRS 1563
Ambiances, Architectures, Urbanités

Laboratoire multisite

Directrice du laboratoire AAU : Rachel Thomas
Directrice-adjointe, directrice de l’équipe CRENAU (Nantes) : Myriam Servière
Directeur-adjoint, directeur de l’équipe CRESSON (Grenoble) : Nicolas Tixier

Site de Grenoble : CRESSON

Centre de recherche sur l’espace sonore et l’environnement urbain

Directeur : Nicolas Tixier
Chargée de ressources documentaires CNRS : Françoise Acquier
Administrateur systèmes CNRS :
David Argoud
Gestionnaire CNRS : Stéphane Di Chiaro
Médiaticien ministère de la Culture :
JuL Mcoisans
Métrologie et expérimentations CNRS : Cédric Pichat

33 (0)4 76 69 83 36
cresson@grenoble.archi.fr
aau.archi.fr/cresson/

Site de Nantes : CRENAU

Centre de recherche méthodologique d’architecture

aau.archi.fr/crenau/