Sélectionner une page

WORKSHOP INTER-ÉCOLES
Des étudiants de master de 5 écoles d’architecture interrogent le devenir du territoire transfrontalier de la Sarre

Du 13 au 15 octobre 2021, une soixantaine d’étudiants de cycle master de 3 écoles d’architectures françaises (ENSA Grenoble, parcours de master « Aedification, Grands Territoires, Villes », ENSA Saint Etienne et ENSA Strasbourg) et 2 écoles d’architectures allemandes (Cottbus et Sarrebruck) ont participé à un workshop…

lire plus

RECRUTEMENT
Maitre de conférences associé

L’ENSA Grenoble recrute un enseignant chercheur dans le champ TPCAU, dédié à un enseignement des théories et pratiques de la conception architecturale et urbaine principalement au coeur du parcours de Master "architecture, paysage, montagne". Date limite d’envoi des...

lire plus

DÉBATS DE L’AMÉNAGEMENT
Étudiantes et étudiants interrogent des acteurs du territoire sur les grands enjeux contemporains.

14 10 2021 | Actualités, Formations, Recherche, Travaux pédagogiques, Université Grenoble Alpes, Valorisation et ressources

Le nouveau cycle des Débats de l’aménagement propose, autour d’invités spécialistes, professionnels, élus et/ou chercheurs, des échanges contradictoires mais constructifs, des angles de vue différents sur quelques grands enjeux contemporains qui font et défont les territoires. Les invités exposent leur point de vue, expériences et analyses et sont questionnés par des étudiantes et étudiants ayant préparé leurs questions dans le cadre d’enseignements sous la responsabilité de Romain Lajarge. Les questions abordées sont reliées à celles traitées dans la Chaire Territorialisation (ministère de la Culture, Fondation UGA, unité de recherche AE&CC (Labex) de l’ENSAG).

Premier Débat de l’aménagement :
– PCAEM et transitions socio-écologiques : enjeux d’aménagement.
Lundi 18 octobre à 17h15 dans l’amphi Simounet.
Invité : Jérome Dutroncy, vice-président à l’environnement, l’air, le climat et la biodiversité de Grenoble-Alpes Métropole lors de l’adoption du PCAEM en février 2020. Élu municipal à Fontaine.
Grenoble Alpes Métropoles a adopté le premier Plan Climat en 2005 et possède donc une antériorité, une expérience et un certain recul sur l’utilité de ces exercices de planification territoriale stratégique pour saisir l’ampleur de la question des transitions socio-écologiques. Le Plan Climat Air Environnement de la Métropole (PCAEM), adopté en février 2020, apparait d’une toute autre facture. « Feuille de route du territoire pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre, améliorer la qualité de l’air et s’adapter aux inévitables évolutions climatiques », il est considéré comme un document plus engageant et prescriptif. D’incitatif, il est devenu obligatoire. De vœux parfois pieux, il s’impose comme document de référence pour les autres documents de planification (SCoT et PLUi en particulier). L’invitation de Jérôme Dutroncy nous permettra de retracer l’histoire de cette adoption et la géographie de ses conséquences. En tant que vice-président de la Métropole lors de la précédente mandature, en charge de l’environnement, l’air, le climat et la biodiversité, il s’agit bien d’une lecture politique que l’on s’efforcera de porter sur les transitions territoriales à l’œuvre et à venir. Si le PCAEM constitue l’application à l’échelle locale des engagements pris à l’échelle nationale lors de la COP21, ses indications, préconisations et obligations pourraient bien être quelques-uns des déterminants nouveaux pour construire demain. La territorialisation portée par le PCAEM définira-t-elle, dans le futur, une partie de la constructibilité, de l’urbanisation ou de la désurbanisation, des attendus en matière de nouveaux équipements ? Et, donc, une certaine manière de concevoir l’architecture ?
Pour cette première séquence, les étudiants mobilisés sont ceux de l’option « Aménagement » de première année de master.

Prochains Débats de l’aménagement :
Dispositif ZAN : troubles dans la constructibilité et/ou nouvelle utopie aménagiste ?
Date à préciser.
Invité : Benoît Parent, directeur de l’AURG, Vincent Bressy, président de l’Ordre des Architectes de l’Isère.

SCoT en 2021 : ce que devrait être et ce que n’est pas la planification territoriale.
Date à préciser.
Invité : Olivier Alexandre, chargé de mission EP SCoT, docteur en géographie.

Qu’est-ce que la Chaire Territorialisation ?
La Chaire Territorialisation, hébergée à l’ENSAG au sein d’AE&CC est labellisée par la Fondation Université Grenoble-Alpes et le ministère de la Culture, sous la responsabilité scientifique de Romain Lajarge. La Chaire consiste à animer un débat scientifique, technique et politique sur cette thématique, d’enquêter sur les expériences de territorialisation de collectivités, leurs expérimentations originales et reproductibles, d’animer des activités de recherche‐action pluridisciplinaire sur ce thème, de valoriser les résultats obtenus et de créer des modules de formation adaptés. L’objectif est de décrire et analyser les acquis en matière de territorialisation, la diversité des pratiques des acteurs qui y sont engagés, les enjeux stratégiques et les problèmes théoriques révélés par la territorialisation.