Sélectionner une page

CONFÉRENCE
« Pionnières de l’architecture équatorienne 1930-80 » par Néstor Llorca et Verónica Rosero

Nous avons le plaisir de recevoir Néstor Llorca, directeur de la UISEK arq, ainsi que Verónica Rosero, architectes, docteurs et enseignants, pour une conférence, en anglais, mardi 20 septembre à 18h, basée sur l’ouvrage qu’ils ont co-écrit avec Maria José Freire, « Pionnières de l’architecture équatorienne 1930-80 ».

lire plus

PATRIMOINE
Un ancien étudiant de l’ENSAG nommé Directeur du Centre du Patrimoine Mondial de l’UNESCO

17 12 2021 | École, Formations, International, Université Grenoble Alpes, Valorisation et ressources

Fort de ses formations à l’école d’architecture de Grenoble (EAG – nom de l’école à l’époque) et l’Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine (IUGA, composante de l’actuelle Université Grenoble Alpes) au milieu des années 80, Lazare Eloundou Assomo (53 ans) suit depuis un parcours professionnel exemplaire qui le conduit aujourd’hui aux plus hautes fonctions pour la conservation du patrimoine au sein de l’UNESCO.

De la formation à Grenoble aux missions sur le terrain

Arrivé du Cameroun en 1986 pour faire des études d’architecture, Lazare Eloundou Assomo a demandé son transfert à l’EAG afin de pouvoir suivre le cours « introduction à l’architecture de terre » (C17). Muni de son diplôme d’architecte dplg, il s’est logiquement inscrit au DSA architecture de terre.
Il s’est ensuite lancé dans un DEA en urbanisme (IUGA) avant de revenir à l’ENSAG pour rejoindre le laboratoire CRAterre en tant que chercheur associé. Il sera alors impliqué dans plusieurs projets de recherche action, dont un en Afrique du Sud qui lui donna l’occasion d’une rencontre exceptionnelle avec Nelson Mandela. Il sera ensuite missionné pour assumer la coordination du programme Africa 2009 (UNESCO, ICCROM, CRAterre-EAG), cadre qui lui a permis en 2003 de rentrer à l’UNESCO au poste d’adjoint au chef du Bureau Afrique du Centre du Patrimoine Mondial.

La reconnaissance d’un parcours exemplaire

Gravissant régulièrement les échelons, puis passant par le Mali pendant plusieurs années pour (entre autres) la reconstruction des mausolées de Tombouctou, avant cette nomination à cette prestigieuse responsabilité par Audrey Azoulay, Directrice Générale de l’UNESCO, il y occupait déjà un poste important, celui de Directeur de la section Culture et situations d’urgence.
L’accès de Lazare Eloundou Assomo au poste de Directeur du Centre du Patrimoine Mondial de l’UNESCO le 6 décembre 2021 est une fierté pour l’ENSAG, mais aussi une reconnaissance méritée de son engagement de longue date et de son professionnalisme.

Lire l’article publié par l’UNESCO.
Lire l’article publié par RFI.