Sélectionner une page

PÉDAGOGIE
De la conception à l’installation de bivouacs à la Bastille

29 04 2022 | Actualités, École, Formations, Travaux pédagogiques

Trait d’union entre la ville et la montagne, le site de la Bastille porte de nombreux enjeux pour notre territoire. C’est ici que la ville de Grenoble a proposé aux 15 étudiants de master, parcours Architecture, Ambiance et Culture numérique de concevoir, fabriquer et installer six bivouacs expérimentaux afin d’accueillir les curieux pour une nuit, dans le cadre de Grenoble capitale verte. Une belle occasion de s’initier à la montagne et d’expérimenter des micro-architectures.

Bien que la commande puisse paraitre assez simple – installer une aire de bivouac temporaire sur le site de la Bastille – les différentes réponses apportées par les étudiants de master illustrent la richesse et l’intérêt d’un tel exercice pédagogique, fruit d’un partenariat de longue date avec la ville de Grenoble. Travail sur les formes et les volumes, choix des matériaux, cadrage des ouvertures et des points de vues sur le paysage… par son caractère propre, chacun des prototypes incarne les parti-pris des futurs architectes.

Cette mise en situation concrète et appliquée leur a permis de mener leur projet à travers toutes les étapes accompagnés par l’équipe enseignante de Philippe Liveneau : conception et assemblage des structures à l’école d’architecture, habillage extérieur en métal pré-laqué aux Grands Ateliers, installation sur site à la Bastille pour une ouverture au public début mai, comme un véritable refuge. L’aire de bivouac, qui comprend également une zone pour des tentes, sera gérée par un gardien du Club alpin français et les bivouacs accessibles sur réservation.

Une autre construction réalisée par des étudiantes et étudiants de l’ENSAG, parcours de master Architecture, Environnement et Cultures Constructives, lors d’un précédent exercice avec Grenoble Alpes Métropole, viendra compléter l’aménagement du site (voir encadré).

Infos pratiques sur le site des Bivouacs.
Télécharger le dossier de presse.

Après la mise en œuvre des cabanes à la Bastille (par le parcours AACN de l’ENSAG), une équipe du CRESSON/AAU mène une enquête sur le(s) « Expérience(s) de bivouac à la Bastille ».
Cette enquête est réalisée à travers une ethnographie et des auto-ethnographies et s’attache à comprendre les expériences sensibles et modalités d’appropriation des bivouacs et à identifier les éléments naturels, vivants et climatiques qui participent à ces expériences de nuit en montagne. Le travail se clôturera à l’automne et prendra la forme d’un « livre d’or sensible ».

Plus d’informations

De l’habitat d’urgence au camp de base

Étudiants en master parcours Architecture, Environnement et Cultures Constructives, nous nous sommes associés à la métropole pour proposer une réflexion sur des Habitats d’urgences. Encadrés par Jean-Marie Le Tiec, nous avons conçu puis réalisé deux projets ayant comme objectif de proposer des logements qualitatifs et pérennes pour des personnes sans domicile fixe. Ces prototypes devaient prendre place dans un bâtiment inoccupé, situé au Cours Berriat à Grenoble. Ils ont cependant été pensés complètement modulables, manuportables et réutilisables. Ainsi, ils peuvent s’adapter dans n’importe quel bâtiment, en fonction des besoins et des envies. Ces habitats d’urgences sont faciles et rapides à mettre en œuvre car préfabriqués.
À la suite de cet exercice, six d’entre nous ont choisi de poursuivre ces deux projets en les rendant hors d’eau de telle manière à pouvoir envisager leur mobilisation sur un terrain extérieur. Pour rendre les modules indépendants, nous avons fait le choix d’ajouter une structure en bois, créant  ainsi une enveloppe protectrice et un espace extérieur, dont la préfabrication s’est poursuivie aux Grands Ateliers. Afin de les mettre en situation, la ville de Grenoble nous à permis de les installer dans une aire de bivouac temporaire au sommet de la Bastille dans le cadre de Grenoble Capitale verte de l’Europe 2022.