Sélectionner une page

RECHERCHE
Séminaire HEnsA20

Le neuvième et dernier séminaire du programme HEnsA20 (Histoire de l’enseignement de l’architecture au XXe siècle), se tiendra les jeudi 27 et vendredi 28 mai prochain, en visioconférence. Co-organisé par les Écoles nationales supérieures d’architecture de Lyon et de...

lire plus

RECRUTEMENT
Maîtres de conférences associés

L’École nationale supérieure d’architecture de Grenoble, Université Grenoble Alpes (ENSAG – UGA) recrute deux maîtres de conférences associés.
Les candidatures, attendues pour le 21 mai au plus tard, doivent comprendre :
– Une note pédagogique rédigée par le candidat (5 pages maximum)
– Un curriculum vitae limité à 2 pages
– Un portfolio (exemples de travaux, ouvrages et articles relevant de tout type de pratique professionnelle et/ou académique)

lire plus

Un projet issu d’un PFE 2020 dans le top 10 d’un concours international

3 11 2020 | Concours, Lauréats, Valorisation et ressources

Trois étudiants récemment diplômés, Louise Aimonetto, Nathan Barré et Grégoire Boinay ont eu la joie d’apprendre que leur projet « Timeless variation » était arrivé dans les 10 finalistes du concours international « Hourglass ». Cette participation s’inscrivait dans la continuité de leur projet de fin d’étude (parcours de master AEdification, Grands Territoires, Villes).

Le concours Hourglass avait pour objectif de créer une prise de conscience mondiale de la détérioration de la planète en concevant un mémorial pour la Terre qui serait, plus qu’un monument, un témoin des grands changements qui se produisent à travers le monde.

Laissons-les nous présenter leur projet :

« Le concept s’appuie sur la translation de la rue Bab el-Wazir située dans le Caire islamique vers ce site vierge. Il porte attention au centre-ville délaissé, aux antipodes de ces nouveaux territoires urbanisés. Le Caire obéit à une expansion urbaine galopante qui se caractérise par des modes constructifs sans véritable rapport au territoire et à la Terre. Pour aller à l’encontre de ces phénomènes, ce projet, proche du land art, évoque la ruine et la trace et s’inscrit dans une temporalité. Sans contrôle, le mur représentant la rue s’effacera avec les aléas naturels que sont le soleil, l’eau, le vent, le sable. »

L’annonce des résultats du concours, le 6 août 2020, a révélé que leur projet, « Timeless variation », fait partie des 10 finalistes, mention « Editor’s choice ». Félicitations à Louise, Nathan et Grégoire.

Plus d’informations sur le concours et sur le projet « Timeless variation »

Consulter le PFE « Le Caire : vers une transition post-urbaine »